L’édito de juin 2019

Il y a quelque temps, l’incendie de Notre Dame de Paris mettait le monde en émoi et rappelait l’impact du Patrimoine sur la population qui dépassait le cadre du lieu cultuel. Le Patrimoine est universel et on ne peut envisager l’avenir en rayant le passé dont nous sommes tous issus. Le patrimoine exerce aussi sur le touriste de passage une attraction pour ce qui représente le pays visité. Cela ne veut pas dire qu’il faille tout conserver. Les services de l’Inventaire, une compétence de la Région, l’ont bien compris en opérant une sélection de ce qu’il faut garder et restaurer comme témoignage d’un mode de vie ou d’un style architectural. Notre Haut Anjou est riche d’un patrimoine encore peu exploité : au lieu d’artificialiser encore plus de terres pour construire, penchons nous sur ce qui est déjà là et réutilisable, en matériaux durables.

Poursuivre sa lecture

Un exemple de collaboration harmonieuse à suivre: Carbay

L’école de Carbay dirigée par l’instituteur qui est aussi son maire vient de remporter le concours national: « 1,2,3 patrimoine » pour un travail de recherche historique qui leur a permis de gagner 6000 euros, somme qu’ils consacreront à la rénovation de l’église.

Après les déclarations de Danièle Sallenave  à la sortie de son dernier livre: »L’Églantine et le Muguet », (ed Gallimard) sur sa vision de l’Anjou....où  chaque village est écrasé sous la masse d’immenses églises sans style et sans goût. Ce n’est pas l’expression d’un peuple, c’est son oppression ( p 166), voici un geste de conciliation par le biais du Patrimoine auquel la population est attachée.

Le 30 juin prochain lors de la fête du Roy, le prix sera remis aux écoliers par une délégation de la Fondation du Patrimoine.Voir article dans la en cliquant ici.

________________________________

Dans les mêmes temps, un jeune Segréen, Jean Luard, publie un livre intitulé: « Alfred de Falloux et le Haut Anjou, 1811-1912 » où il  revisite Falloux, nom du personnage local qui eut son heure de gloire mais qui est désormais aussi celui du château qu’il fit construire et qui vient d’être merveilleusement restauré par David et William O’Neill. Nous reviendrons plus longuement sur cette publication dès que possible.

Inauguration le 7 Juillet prochain. Possibilité ce jour-là d’acheter sur place le livre. Voir article dans la en cliquant ici.