Le Bourg d’Iré : le château Alfred-de-Falloux

Le château Alfred-de-Falloux a été construit par le comte Alfred de Falloux du Coudray sur l’ancienne demeure de la Mabouillère  où la famille, résidant à Angers passait l’été.

Le château a été construit à partir de 1852 dans le style néoclassique d’après un plan primitivement dessiné par le Duc de Valmy , régularisé par M. Cordoin, architecte parisien et complété et exécuté par René Hodé, qui en a  dirigé les travaux ; la renommée  de ce dernier sera due au développement du style néogothique qu’il adoptera pour un certain nombre de châteaux du haut Anjou.   Au Bourg d’Iré,  son célèbre propriétaire Falloux se retire dans son château après une brève éclipse au ministère de l’Instruction et des  Cultes où l’avait nommé Napoléon III. Il y invite des personnalités politiques parisiennes telles que Montalembert, Dom Guéranger ou encore Madame Swetchine, en mémoire de qui il fera construire  un hospice à Segré. Une de ses visites favorites sera pour le nouveau collège de Combrée, édifié entre 1854 et 1858 pour lequel il jouera un rôle considérable, et où il sera de toutes les cérémonies,  remises de prix,  célébrations de toutes sortes , messes et vêpres du dimanche. Le collège est alors le symbole du renouveau du christianisme social et un foyer intellectuel où les disputes, entre les partisans du Gallicanisme dont il est un des leaders et les Ultramontains menés par son rival Louis Veuillot, qui séjourne au Tremblay, sont très fréquentes!

La construction du château a entraîné une vague de modernisation au Bourg d’Iré avec en premier lieu la ferme modèle du domaine dont les plans sont conçus par les mêmes architectes qui oeuvrent au château. Falloux s’intéresse alors à l’amélioration de la race bovine locale dont le croisement avec la race Durham  donnera la Maine-Anjou  récemment renommée la Rouge des Prés; Puis, il y aura un lavoir, offert par Falloux, de riches maisons…

Juillet 2017 :

Janvier 2017 :

Haut Anjou du 13117. Falloux

 

Quelques photos du château avant sa restauration :

Crédit photographique :

delcampe.fr et photos particulières

 

 

One thought on “Le Bourg d’Iré : le château Alfred-de-Falloux

  1. j’ai bien connu les habitants du château du comte de falloux : M le comte et la comtesse louis de Blois chez qui chaque année j’allais demander la permission d’aller ramasser des châtaignes dans les bois . J’ai également bien connu le comte et vicomte Georges et Étienne de Blois qui étaient clients chez mon papa garagiste au Bourg D’Iré
    J’ai également connu Melle Lebé BUGATTI fille D’ETTORE qui a occupé une partie du château . Je me souvient également de monsieur houdemont le jardinier du château et de son fils avec qui nous allions jouer dans un magnifique carrosse intérieur violet qui se trouvait a l’intérieur d’une grange a l’extrême droite des écuries.le jardin sur 2 niveaux était magnifique avec un grand bassin a chaque niveau pour l’arrosage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.