Segré : la Chapelle Notre-Dame du Pinelier

IMG_3094

Située dans le cimetière de Segré, alors placé sous la direction de l’abbaye royale de Nyoiseau, elle fut rattachée à la paroisse Sainte-Magdeleine de Segré.  La chapelle était sous la responsabilité d’un chapelain, soumis au curé de Segré et tenue de payer une rente annuelle aux sœurs de Nyoiseau, dont le cartulaire nous éclaire sur les circonstances de sa construction.

La première chapelle du Pinelier fut donc construite en 1220 et dédiée à St Michel archange.

La seconde, en 1531 mais les travaux s’interrompirent durant 19 ans et ne s’achevèrent qu’en 1553. Après des rumeurs de miracles, elle devint un haut lieu de pèlerinage pour les paroissiens de Segré mais aussi pour ceux d’Angers, de Nantes et mêmes de Paris ! Vincent de Paul vînt y célébrer de nombreuses messes lors de sa venue en 1649, il y méditait de longues heures.

En 1870, l’abbé Nicolas, curé de Segré émit la volonté que la chapelle soit reconstruite en demandant à la vierge Marie que l’armée prussienne ne vienne pas jusqu’à Segré. Il décéda et la première pierre de la chapelle fut posée en 1872 pour l’anniversaire de sa mort.

Aujourd’hui la chapelle est fermée pour cause d’insécurité, elle se détériore année après année. Les tuffeaux sont fissurés et les ornements tombent les uns après les autres. Seule la toiture est en bon état, elle a été changée aux alentours de 2005. Des travaux sont prévus.

La chapelle renferme entre ses murs une statue de Notre Dame du XVIIe siècle en bois peint sauvée à la Révolution. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1979.

Crédit photographique : Luard